le site de référence
sur les ciné-concerts



Entrée des artistes






Vous pouvez nous faire
part de vos remarques
ou nous envoyer des
dates de ciné-concerts à :
postmaster(at)cineconcert.fr



Cineconcert.fr
est une initiative du
Festival d'Anères


Liens
Festival d'Anères
Cinéma Le Balzac
Lobster Films
Cinémathèque de Toulouse
Cinémathèque française
Institut Lumière
Archives Françaises du Film
Le Printemps des Cinéconcerts
Festival International
des Musiques d'Ecran

mercredi 18 mars 1925 à 21h00
Salle Marivaux
15, boulevard des Italiens
Paris (75)
Tarif : non communiqué
Dans le cadre de :
Première en France
Musique composée par :
Richard Wagner

Musique adaptée par :
Joseph-Emile Szyfer

Musique interprétée par :
Orchestre du Cinéma-Marivaux

Sous la direction de :
Joseph-Emile Szyfer
Nibelungen : La Mort de Siegfried, (Les)
(Die Nibelungen: Siegfrieds Tod)
de Fritz Lang
(1924 / Allemagne / 2h30)
avec Paul Richter, Margarete Schön, Theodor Loos


Texte de présentation
En réalisant Les Nibelungen, Fritz Lang puise, comme Richard Wagner, au fonds de la mythologie germanique. Mais le film diffère singulièrement de l’opéra, la mort de Siegfried se prolongeant de la vengeance de Kriemhild, épisode bien sûr absent du récit wagnérien. Le premier film du diptyque, Siegfried, reprend les principaux personnages des deux derniers opéras du Ring (Siegfried et Le Crépuscule des dieux)… Comme dans le Ring, Siegfried est assassiné par Hagen, mais ici le clan des Nibelungen se soude autour du meurtrier. Débute alors le deuxième volet : Kriemhild (Gutrune) accepte par calcul la demande en mariage d’Attila, devient la reine des Huns et se venge de Hagen. Avec ce film, fantastique dans tous les sens du terme, Fritz Lang laisse libre cours à son imagination et l’expressionnisme cinématographique trouve un accomplissement quasi indépassable. Fresque autant que représentation psychologique, Les Nibelungen sont la puissante vision d’un monde sombre et onirique. Le compositeur Gottfried Huppertz, largement inspiré de Richard Wagner, y contribue selon la tradition d’alors, faisant du cinéma muet un véritable cinéma en musique.
Source : Musica 2011

Fiche IMDb de Les Nibelungen : La Mort de Siegfried

Copie : 35mm / Aubert

Source de l'information : Cinémagazine, n° 12, 20 mars 1925, p. 538 [PUB]
Séance créée le vendredi 24 février 2012 à 17h48 par Albert de Nonancourt
Dernière mise à jour le jeudi 10 mai 2012 à 10h23 par Albert de Nonancourt


Aucune séance
ne correspond
aux critères