le site de référence
sur les ciné-concerts



Entrée des artistes






Vous pouvez nous faire
part de vos remarques
ou nous envoyer des
dates de ciné-concerts à :
postmaster(at)cineconcert.fr



Cineconcert.fr
est une initiative du
Festival d'Anères


Liens
Festival d'Anères
Cinéma Le Balzac
Lobster Films
Cinémathèque de Toulouse
Cinémathèque française
Institut Lumière
Archives Françaises du Film
Le Printemps des Cinéconcerts
Festival International
des Musiques d'Ecran

lundi 1er novembre 2010 à 16h15
L'Archipel
17, bd de Strasbourg
Paris (75)
Site internet de la salle
Tarif : 4 €
Dans le cadre de :
Mon 1er festival
Musique :
Armand Boisard (Saxophone)
Mathieu Jardat (Contrebasse)
Laurent Paris (Batterie, percussions)
Patrick Rameau (Guitare, voix, kazoo)
Arrière courts
Programme de courts-métrages muets et sonores proposé par l'association Terres Nomades (Toulouse)


Non, tu exagères !
(Now you tell one)
de Charley Bowers
(1926 / Etats-Unis / 0h21)


Synopsis
Le club des menteurs se réunit pour élire l'histoire la plus invraisemblable. L'aventure survenue à Bricolo, génial inventeur d'un procédé de greffe universel, à toutes les chances de remporter la palme.

Source : Site web du Festival d’Anères

Voisins
(Neighbours)
de Norman Mc Laren
(1952 / Canada / 0h08)
avec Grant Munro, Jean-Paul Ladouceur


Synopsis
Deux voisins vivent en harmonie, jusqu’au jour où une fleur pousse sur la frontière de leurs jardins. A qui appartient- elle? Au début, ils restent polis mais les choses s’enveni- ment... Une animation en pixillation qui a reçu un oscar en 1952.

Source : Dossier de présentation de Terres nomades

Kiriki, acrobates japonais, (Les)
de Segundo de Chomon
(1907 / France / 0h02)


Synopsis
Une incroyable pyramide humaine qui défie la loi de la pesanteur.

Source : La Compagnie des Bonimenteurs

Malec chez les indiens
(The paleface)
de Buster Keaton
(1922 / Etats-Unis / 0h22)


Synopsis
L'industrie du pétrole veut déloger, par ruse et violence, les Indiens qui vivent tranquillement sur leur territoire. Son messager ayant été assassiné, le chef de tribu ordonne qu'on tue le premier visage pâle qui passe. Chasseur de papillon, Malec va gambader dans le camp indien et manque de rôtir sur le bûcher. Il s'enfuit et trouvant une feuille d'amiante s'y taille un costume. Grâce à quoi, quand la tribu qui l'a poursuivi le récupère, il survit au bûcher et offre même au chef la cigarette de la paix. Désormais, il est le « petit chef » et vit au camp. Il va aider ses amis indiens à récupérer leur territoire et déjouer les plans des requins du pétrole. Non sans mal.

Source : Site web du Festival d’Anères

Source de l'information : Mon 1er festival
Séance créée le lundi 18 octobre 2010 à 10h33 par Sylvain Airault


Aucune séance
ne correspond
aux critères