le site de référence
sur les ciné-concerts



Entrée des artistes






Vous pouvez nous faire
part de vos remarques
ou nous envoyer des
dates de ciné-concerts à :
postmaster(at)cineconcert.fr



Cineconcert.fr
est une initiative du
Festival d'Anères


Liens
Festival d'Anères
Cinéma Le Balzac
Lobster Films
Cinémathèque de Toulouse
Cinémathèque française
Institut Lumière
Archives Françaises du Film
Le Printemps des Cinéconcerts
Festival International
des Musiques d'Ecran

vendredi 15 octobre 2010 à 20h30
Théâtre du Pont Tournant
13, rue Charlevoix de Villers
Bordeaux (33)
Site internet de la salle
Tarif : 20, 14 & 12 €
Dans le cadre de :
Institut Max Linder
Musique :
Jacky Delance (piano)
Sept ans de malheur
(Seven Years Bad Luck)
de Max Linder
(1921 / Etats-Unis / 1h02)
avec Max Linder


Synopsis
Max se réveille dans sa somptueuse demeure, après avoir trop joyeusement enterré sa vie de garçon. Son serviteur brise son miroir alors que Max s’apprête à se raser. Les malheurs se mettent à pleuvoir sur lui...

Source : Cinémanères n° 2 / http://festival.aneres.free.fr/Aneres2010/Cinemaneres/Cinemaneres.htm

Texte de présentation
La brève carrière américaine du si français Max Linder contient peut-être ses meilleures réussites. Ce film-ci a la logique d’un cauchemar puisqu’il s’agit d’un rêve. Max, après avoir perdu son billet de train et son portefeuille, est obligé de se déguiser en nègre, terrorise une passagère du train, est arrêté par un singe habillé en policier, se retrouve dans une cage à lions. Il enchaîne les désastres sans avoir le temps de réagir, les recevant avec une inertie qui anticipe sur Keaton. Le gag le plus célèbre est celui où le valet de Max brise le miroir, en commande un autre et, en attendant, prend la place du reflet, après s’être fait une tête à la Max Linder. Ce gag a été repris dans de nombreux films, notamment par les Marx Brothers.
Source : Encyclopédie Larousse

Fiche IMDb de Sept ans de malheur


Source de l'information : Théâtre du Pont Tournant
Séance créée le mardi 21 septembre 2010 à 14h14 par Albert de Nonancourt


Aucune séance
ne correspond
aux critères