le site de référence
sur les ciné-concerts



Entrée des artistes






Vous pouvez nous faire
part de vos remarques
ou nous envoyer des
dates de ciné-concerts à :
postmaster(at)cineconcert.fr



Cineconcert.fr
est une initiative du
Festival d'Anères


Liens
Festival d'Anères
Cinéma Le Balzac
Lobster Films
Cinémathèque de Toulouse
Cinémathèque française
Institut Lumière
Archives Françaises du Film
Le Printemps des Cinéconcerts
Festival International
des Musiques d'Ecran

jeudi 3 mai 2012 à 20h30
Cinéma Le Majestic
11, place Henri IV
Meaux (77)
Tarif : non communiqué
Dans le cadre de :
Ciné Meaux Club

Malec forgeron
(The blacksmith)
de Buster Keaton et Malcolm St. Clair
(1922 / Etats-Unis / 0h20)

Voyage dans la lune
de Georges Méliès
(1902 / France / 0h13)
avec Georges Méliès, Jeanne d'Alcy, Bleuette Bernon


Synopsis
Le professeur Barbenfouillis, président du Club des Astronomes, décide d'entreprendre une expédition sur la Lune. Accompagné de six savants, il monte dans un obus gigantesque tiré par un non moins énorme canon. Arrivés sans encombre sur la Lune, les astronomes découvrent le "clair de Terre", puis s'endorment, épuisés. Mais ils sont réveillés par une tempête de neige. Ils s'enfoncent alors à l'intérieur d'un cratère lumineux et rencontrent d'étranges anthropoïdes carapaces comme des crustacés, les Sélénites, qui ont la curieuse propriété de disparaître brusquement dès qu'on les touche...

Source : Site web du Festival d’Anères

Entr'acte
de René Clair
(1924 / France / 0h22)

Texte de présentation
La genèse du film Entr’acte reflète l’esprit dada qui régnait en 1924 dans le milieu artistique parisien : commandé à René Clair par Francis Picabia, ce dernier souhaitait projeter un divertissement cinématographique, sur une musique de Erik Satie, pendant l’entracte de son ballet Relâche. Le nom des œuvres étant choisi avec l’humour, voire la mystification, propres au mouvement dadaïste… Hommage au burlesque, le film a pour point de départ un savant fou immobilisant Paris à l’aide d’un rayon diabolique. Une série de scènes surréalistes fait apparaître Man Ray et Marcel Duchamp jouant aux échecs ou encore Francis Picabia et Erik Satie apportant un canon. Une cérémonie d’enterrement mémorable met en scène un corbillard attelé d’un chameau et des couronnes mortuaires en pain brioché, détails et situations typiquement dadaïstes qui auraient pu figurer dans les pièces de Tristan Tzara ou Louis Aragon. Remarquable pour la beauté de ses images, pour son ironie légère et sa subtilité, Entr’acte fait de René Clair, auteur du fameux Le jour se lève, un grand poète de Paris.
Source : La Filature - Mulhouse

Source de l'information : Ciné Meaux Club
Séance créée le samedi 27 août 2011 à 16h31 par Albert de Nonancourt


Aucune séance
ne correspond
aux critères