le site de référence
sur les ciné-concerts



Entrée des artistes






Vous pouvez nous faire
part de vos remarques
ou nous envoyer des
dates de ciné-concerts à :
postmaster(at)cineconcert.fr



Cineconcert.fr
est une initiative du
Festival d'Anères


Liens
Festival d'Anères
Cinéma Le Balzac
Lobster Films
Cinémathèque de Toulouse
Cinémathèque française
Institut Lumière
Archives Françaises du Film
Le Printemps des Cinéconcerts
Festival International
des Musiques d'Ecran

vendredi 15 janvier 2016 à 20h30
Cinémathèque de Toulouse
69, rue du Taur
Toulouse (31)
Site internet de la salle
Tarif : non communiqué
Musique :
Michel Lehmann (Piano)
Belle Ténébreuse, (La)
(The Mysterious Lady)
de Fred Niblo
(1928 / Etats-Unis / 1h21)
avec Greta Garbo, Conrad Nagel


Synopsis
Dans la Vienne des années 1910, Tania, une belle espionne russe, tombe amoureuse de Karl, un capitaine autrichien qu’elle doit séduire afin de lui dérober des documents confidentiels. Mais Karl est condamné pour avoir perdu les documents. Tania met alors tout en oeuvre pour le sauver...

Source : Site internet du Festival de La Rochelle

Texte de présentation
« Le titre original, La Guerre des ténèbres, suggère mieux l’atmosphère de cette histoire d’espionnage érotique. Mais l’auteur qui a proposé ce second titre s’est vu récompensé par une prime de 50 dollars de la part de la MGM. Le scénario est de Bess Meredyth et la réalisation de Fred Niblo, tandem à l’origine du premier Ben Hur. Conrad Nagel partage l’affiche de cette variante de l’histoire de Mata Hari, personnage que Garbo incarnera par la suite dans un film parlant. Pendant le tournage, elle s’est montrée difficile et imprévisible, arrivant souvent en retard. Mais nul n’osait protester étant donné la qualité de sa prestation. Il s’agit d’un des films muets les plus remarquables sur le plan cinématographique. Dans la scène d’ouverture, Garbo assiste à une représentation de La Tosca, dont le film suit l’intrigue de près. La première production de La Tosca fut montée à Paris en 1887 avec Sarah Bernhardt dans le rôle-titre. La réussite du film revient en grande partie au talent du chef opérateur William Daniels qui a su mettre en lumière le magnétisme troublant de Garbo. »
Kevin Brownlow
Source : Site internet du Festival de La Rochelle


Source de l'information : Cinémathèque de Toulouse
Séance créée le dimanche 27 septembre 2015 à 22h40 par Sylvain Airault


Aucune séance
ne correspond
aux critères